Les enjeux de la consommation de l’espace : un espace pour tous

RENCONTRE_DEBAT ANDER 16 juin 2016

Agriculture, tourisme, protection de la biodiversité, urbanisation, besoins d’infrastructures, production forestière entrent parfois en compétition pour un même espace au prix de conflits parfois virulents. L’accès au foncier dans l’espace rural suscite tant d’oppositions entre acteurs qui pourtant sont tous légitimes dans leurs attentes.

Dès lors, on assiste à une pression constante sur le foncier rural. Cette pression a conduit les pouvoirs publics et le législateur à concevoir le principe « Eviter, Réduire, Compenser ». Est-ce la bonne réponse ou faut-il s’orienter vers des voies nouvelles pour répondre au souci de préserver l’espace, synonyme de préservation de la ressource qu’est la terre ?

À l’heure des changements climatiques et de la mondialisation qui nous font prendre conscience du caractère fini et limité de l’espace terrestre, comment dépasser ces conflits d’usages ? Ces enjeux nous conduisent à penser le développement sous une forme durable, et nous rappelle la nécessité de rapprocher les lieux de production des lieux de consommation.

L’AndER propose de partager des expériences qui démontrent qu’il existe de nombreuses solutions pour faire cohabiter des usages apparemment incompatibles, ou, mieux encore, pour les rendre mutuellement profitables. Le développement d’un usage multifonctionnel de l’espace rural par la construction du dialogue entre les acteurs est une véritable piste pour protéger la ressource qu’est la terre et valoriser en même temps des espaces convoités par plusieurs.

 

20160616_103042 20160616_103050 20160616_103203 20160616_103208 20160616_103229 IMG_3677 IMG_3678-2 FullSizeRender-6 IMG_3679 IMG_3682-1 IMG_3683